AIX + ksh : guide de survie

Des fois, on a pas le choix. Quelques commandes utiles pour avoir un peu de confort, surtout si la version de ksh commence à dater.

Il m'est arrivé de devoir bosser sur des versions de AIX ne proposant que ksh88. Voici quelques astuces pour rendre le moment moins désagréable, sachant que les flèches ne sont pas utilisables.

Avant TOUTE chose :

$ set -o emacs

Complétion

[ESC] 2 fois.

S'il y a plus d'un résultat possible, rien ne se passera. Utiliser alors [ESC] = pour lister les éléments.

Historique

Commande précédente : C-p

Commande suivante : C-n

Déplacement

Pour éditer une ligne de commande avant d'appuyer sur Entrée.

C-a, M-a, C-b, C-f, M-f, C-e ça fonctionne \o/

Edition de commande

Effacer la ligne entière : C-uou C-c

Effacer de curseur à fin de ligne : C-k

Suppr char sous le curseur : C-d

Suppr char avant curseur : C-h

Swap char + suivant : C-t


C'est vraiment le minimum syndical, mais c'est suffisant si on a juste besoin d'aller éditer un fichier, lancer une ou deux commandes pour relancer un service. Notez qu'il y a quelques éléments communs avec bash.