Aide mémoire VIM

Une (asez longue en fait) liste de commandes VIM pour les retrouver facilement.

Les commandes sont à effectuer en mode interactif (appuyer sur échap pour y revenir). Autre pré-requis, avoir désinstallé vim-tiny (si ce dernier est installé par défaut sur votre OS) et installé vim.

Configurer

Le fichier de base est /etc/vim/vimrc. Il faut le copier dans son home et le renommer en .virmc pour que les modifs soient locale à l'utilisateur qui va utiliser l'éditeur. Éditer ce fichier et voir les options intéressantes. Un exemple de fichier de config se trouve sur mon dépôt git nommé dotfiles.

Sauver / quitter

:w pour sauver.

:q pour quitter.

:wq pour sauver et quitter.

Pour forcer l'action, ajouter un ! en fin de commande. Cela supprime les éventuelles alertes.

Et sinon :wa :xa :qa pour respectivement tout sauver, tout sauver et quitter, tout quitter sans sauver.

Déplacements

0 pour aller en début de ligne.

$ pour la fin de ligne.

w pour avancer mot par mot.

b pour reculer mot par mot.

G simple pour sauter à la dernière ligne.

<num ligne>G pour sauter à une ligne précise. :<num ligne> fonctionne également.

gg pour sauter à la première ligne.

Ctrl + f Défiler d'une page vers le bas.

Ctrl + b Défiler d'une page vers le haut.

Ctrl + d Défiler d'une demi-page vers le bas.

Ctrl + u Défiler d'une demi-page vers le haut.

H Placer le curseur en haut de la page.

L Placer le curseur en bas de la page.

M Placer le curseur au milieu de la page.

% en étant sur un caractère ouvrant (ex, {, (, [) pour sauter au caractère fermant associé. Fonctionne aussi depuis un caractère fermant vers un caractère ouvrant.

Nouvelles lignes

Utiliser ces commandes fait automatiquement passer en mode insertion.

o Insérer une nouvelle ligne sous la ligne courante.

O Insérer une nouvelle ligne au dessus de la ligne courante.

Mode visuel

Le mode visuel permet de sélectionner du texte (en déplaçant le curseur) pour ensuite le copier, le couper et le coller ensuite.

v pour passer en mode visuel.

V pour sélectionner toute une ligne d'un coup. Déplacer pour sélectionner plusieurs lignes.

Ctrl + v pour sélectionner en mode colonne. Descendre ou monter pour travailler sur plusieurs lignes en même temps.

y pour copier la sélection.

c pour couper la sélection.

p pour coller après le curseur.

P pour coller avant le curseur.

Cas particulier pour le mode colonne

Après avoir sélectionné un bloc, I fait passer en mode insertion. Le texte tapé n'apparaitra que sur la première ligne.

Un double appui sur la touche échap l'ajoutera aux autres lignes du bloc précédemment sélectionné.

Remarque : L'indentation des lignes du bloc doit être cohérente.

Split d'écran

:sp pour séparer horizontalement. Il est possible de spécifier un fichier.

:vsp pour séparer verticalement. Il est possible de spécifier un fichier.

Ctrl + w/W puis une touche parmi W, w, h, j, k, l sauter d'un split à l'autre.

Et pour redimensionner : Ctrl + w puis - ou + pour retailler un split horizontal.

Ctrl + w puis < ou > pour retailler un split vertical.

Onglets

Remarque : Nécessite VIM 7.0 ou plus.

Il est possible de lancer plusieurs onglets au lancement de VIM via l'option -p avant de donner plusieurs noms de fichiers.

:tabnew <fichier> ouvrir un nouvel onglet contenant le fichier spécifié. Remarque : omettre le nom du fichier ouvre un nouvel onglet vide.

gt aller à l'onglet suivant.

gT aller à l'onglet précédent.

Complétion de mots

Une fois n'est pas coutume, pour ces deux commandes, il faut être en mode insertion.

control + n rechercher les mots déjà écrits après le curseur.

control + p rechercher les mots déjà écrits avant le curseur.

Si VIM fait plusieurs propositions, refaire la commande jusqu'à obtenir le bon mot.

Couper/Copier, coller et effacer

dd pour couper une ligne entière. Il est possible d’indiquer le nombre de lignes. Exemple 8dd coupera 8 lignes.

dw pour couper un mot. Comme pour dd on peut spécifier le nombre de mots. Si le curseur est au milieu d’un mot, la fin du mot sera effacée.

d0 ou d$ pour supprimer le début ou la fin de ligne à partir du curseur (voir déplacements).

yy pour copier une ligne entière. Les équivalents yw, y0 et y$ existent aussi (voir dd).

p pour coller le contenu du buffer (se mettre à la fin de la ligne, sinon gare aux surprises). Il est possible de coller plusieurs fois le contenu. Exemple 5p collera 5 fois les caractères sauvés dans le buffer.

x pour supprimer une lettre.

<nombre>x pour supprimer plusieurs lettres.

Remplacer

r<nouveau caractère> après avoir placé le curseur sur le caractère à remplacer. Le caractère surligné sera remplacé.

R pour passer en mode de remplacement. Taper directement le mot à remplacer, appuyer sur échap pour quitter le mode de remplacement.

C pour supprimer à partir du curseur jusqu'à la fin de la ligne. Passe ensuite automatiquement en mode insertion.

ce pour supprimer du curseur jusqu'à la fin du mot. Passe ensuite en mode insertion.

ci<sep> supprime tout le contenu du bloc délimité par le séparateur sep et passe en mode insertion. Fonctionne sur tout type de caractère ouvrant/fermant. Parenthèses, crochets, accolades, guillemets, etc...

:%s/unMot/unAtreMot/gc substitution du premier mot par le second de manière globale avec demande de confirmation pour chaque occurrence.

Rechercher

/<mot> pour rechercher vers le bas du fichier.

?<mot> pour rechercher vers le haut.

* pour rechercher toutes les occurrences du caractère ou mot sur lequel le curseur est actuellement placé.

n pour aller au résultat suivant.

N pour le résultat précédent.

:nohl ou :nohlsearch pour arrêter de mettre les résultats en surbrillance.

Explorer des fichiers

VIM possède un explorateur de fichiers intégré. Le moyen le plus simple de l'invoquer est d'utiliser la commande :Explore. Ceci va ouvrir l'explorateur à la place du fichier courant s'il n'a pas été modifié. Pour de déplacer il suffit d'utiliser les flèches haut ou bas et d'appuyer sur la touche entrée pour commencer à éditer un fichier.

Une vue d'explorateur est comme un fichier en lecture seule. La commande habituelle de fermeture s'applique ici également.

Il est également possible d'ouvrir VIM directement en vue explorateur en indiquant un dossier en argument lors du lancement.

Variantes disponibles

:Lexplore ouvrira une vue à gauche. Les fichiers sélectionnés pour l'édition s'ouvriront dans la vue d'origine. Si le fichier a été fermé, une nouvelle vue à droite sera créée.

:Texplore ouvre un nouvel onglet pour afficher l'explorateur.

:Vexplore et :Sexplore ouvriront l'explorateur dans respectivement une vue verticale et horizontale.

Commandes disponibles dans l'explorateur

i bascule entre les différents types d'affichage disponibles.

o ouvre une vue en séparation horizontale avec le fichier sélectionné.

t ouvre un nouvel onglet avec le fichier sélectionné.

v ouvre une vue en séparation verticale avec le fichier sélectionné.

Informations affichées

En fin de nom d'élément, certains symboles sont parfois ajoutés :

Autres commandes utiles

:make [options] est possible directement dans vim.

u permet d'annuler des modifications. Possibilité d'annuler plusieurs fois. Exemple 4u annulera les 4 dernières modifications.

control + R permet de restaurer une annulation.

!<commande> (sans espace entre ! et la commande) appeler une commande shell dans vim.

K appeler le man pour le mot sur lequel est placé le curseur.

Forker / copier-coller en masse

:sh Forker un shell à partir de vim

vi fichier Editer un autre fichier

:N,Mw autreFichier Ecrire (w) de la ligne N à la ligne M dans le autreFichier

:q! Quitter le second vim.

exit Quitter le shell forké (revenir au premier vim).

:r autreFichier Insérer les lignes provenant de autreFichier (ne pas oublier de placer le curseur à la fin d'une ligne).

Aide

:help <commande> ouvrira l'aide associée. La commande à entrer peut contenir le caractère :. Exemple :

:help :Explore